Un geste de partage qui fait la différence

 

Devenir marraine ou parrain

Les personnes qui désirent s’engager de façon sérieuse auprès d’un filleul sont considérées comme des parrains ou des marraines. La relation entre un filleul et sa marraine ou son parrain s’exprime le plus souvent par des activités partagées quelques heures par mois sur une base continue, en fonction des intérêts et envies de chacun. Elle se vit de façon naturelle, selon les disponibilités et les besoins des deux parties. N’importe quelle activité qui plaira aux participants et permettra à la personne filleule de faire un petit pas, à chaque fois, vers un plus grand pouvoir d’agir et une meilleure intégration sociale. C’est une relation qui se fonde sur l’amitié et l’enrichissement réciproque.

Pour devenir parrain ou marraine, il faut :

  • Avoir le désir de promouvoir les droits et intérêts des personnes ayant une déficience intellectuelle, un trouble du spectre de l’autisme, une déficience physique ou un problème de santé mentale
  • Être âgé de 16 ans et plus
  • Être mature, responsable et autonome
  • Être disponible un minimum de 3 heures par mois
  • Être capable de reconnaître la valeur intrinsèque de chaque personne
  • Être capable de réciprocité et d’échanges interpersonnels, puisqu’il (elle) agit comme un citoyen, et non comme un professionnel
  • Être capable de s’adapter facilement, de s’ajuster en fonction de la personne filleule et de défendre ses intérêts.   

Le rôle d’une marraine ou d’un parrain envers la personne filleule peut consister à :

  • la soutenir dans son milieu de vie
  • l’amener à développer son autonomie
  • l’encourager et favoriser l’élargissement de son réseau social
  • promouvoir et défendre ses intérêts
  • l’aider à développer des habiletés sociales
  • l’aider à devenir un citoyen plus accompli
  • etc.

Les parrains/marraines s’engagent à :

  • Accorder un minimum de 3 heures par mois de leur temps à leur filleul, afin de contribuer à la création un lien significatif ce qui favorise une amitié partagée
  • Respecter les heures de rendez-vous fixé, et en cas d’imprévu, contacter la personne responsable pour l’en aviser
  • avoir une attitude de tolérance et de compréhension vis-à-vis la personne filleule
  • avoir la capacité d’accueillir sans jugement la différence.

Autres renseignements utiles pour les parrains/marraines :

  • Vignette d'accompagnementIls ne sont pas tenus de défrayer les dépenses de la personne filleule lors des sorties;
  • À la demande du filleul, une carte d’accompagnateur est disponible pour les parrains/marraines et offre la gratuité ou des rabais considérables pour plusieurs activités.

Les étapes pour devenir parrain ou marraine

  1. Remplir les documents requis
  • Remplir le formulaire d’adhésion
  • Fournir deux (2) références provenant de personnes autres que les membres de la famille
  • Remplir le formulaire d'autorisation pour la vérification des antécédents judiciaires (disponible lors de la rencontre avec l'agent de jumelages)

2. Rencontrer l'agent de jumelages